Press Release 01 avr. 2010

Silicon Republic
01 Avril 2010

Devenue la ville préférée de sociétés telles que Google, Facebook, LinkedIn, eBay et Gala Networks, qui y ont toutes installé leur siège international, Dublin est en passe de devenir la capitale européenne d’Internet. Barry O’Leary, directeur exécutif de l’IDA, prévient cependant que le pays doit s’efforcer de mettre en œuvre les infrastructures de communication à haute vitesse nécessaires pour soutenir les investissements en province, car d’autres annonces majeures sont attendues pour d’autres villes du pays.

Des centaines de nouveaux emplois pour Dublin
En seulement une semaine, Dublin a reçu des d’excellentes nouvelles pour l’emploi sous la forme de plus de 400 créations de postes dans le domaine d’Internet pour la ville.

eBay et son système de paiement en ligne PayPal emploient déjà plus de 1600 personnes sur le site de Blanchardstown. La société a dévoilé son intention de créer 150 nouveaux postes permanents dans le service client, la gestion des comptes et l’amélioration des processus.

IBM a suivi en annonçant 200 nouveaux emplois dans son premier centre technologique pour des villes plus intelligentes, qui vise à révolutionner la façon dont les villes fournissent des services tels que l’eau et les transports. La technologie Internet sera au cœur de ce projet.

LinkedIn, service de réseautage social, a ensuite annoncé l’installation de son siège international à Dublin. Les emplois concerneront une grande variété de postes dans le commerce et les technologies, notamment dans la vente, le marketing, la finance et le service client. La société explique qu’elle gèrera son expansion internationale depuis Dublin en travaillant avec des équipes à Londres et aux Pays-Bas.

L’expansion des sociétés en bref
Ces investissements liés à Internet suivent de près les annonces de ces derniers mois émises par Gala Networks, géant japonais des jeux sur internet, qui s’agrandit avec 103 nouveaux emplois. Selon les échos, la société de jeux sociaux Zynga, dont le chiffre d’affaires s’élève à 300 millions de dollars par an grâce à des jeux tels que FarmVille et Mafia Wars, songe à s’implanter à Dublin.

En octobre, Eric Schmidt, PDG de Google, a déclaré qu’il prévoyait d’étendre les activités de Google à Dublin, dont le site compte actuellement 1500 employés. Pendant ce temps, Facebook, implanté en Irlande dans l’objectif de créer 60 postes, recrute actuellement 140 personnes.

Cork est également pris dans le tourbillon Internet. La ville, qui accueille Apple Computer depuis les années 1980, génère des centaines d’emplois liés à Internet. La société de logiciels de sécurité McAfee est en train d’élaborer un site d’assistance technique de 120 personnes à Cork et Activision Blizzard, première société de jeux  au monde, a embauché 740 personnes au cours des derniers mois à Cork.

Big Fish, qui emploie 350 personnes, est sur le point de créer 100 emplois dans ses locaux de Mahon à Cork.

« Cela ne fait aucun doute, nous avons les marques leaders et nous en attirons d’autres grâce à la visibilité des grands noms qui viennent s’installer ici », explique O’Leary.

« Ces sociétés sont concentrées dans notre pays. Notre défi est de détecter en permanence des jeunes sociétés dont la croissance s’accélère et de les faire venir en Irlande. »

O’Leary a déclaré que les directeurs de l’IDA se concentraient sur des emplacements tels que Mountain View, où des sociétés comme Google ont leur siège, pour identifier les sociétés à la croissance rapide.

« Nos collaborateurs sont très rapidement au courant du développement de ces sociétés. »

Le haut débit également à l’extérieur des villes
En ce qui concerne le haut débit, O’Leary déclare qu’il est vital que le pays s’efforce de le rendre disponible virtuellement partout et pas seulement dans les villes développées.

« Les réseaux de nouvelle génération ont pris une importance considérable et ceci affecte non seulement les sociétés du secteur Internet mais également d’autres secteurs. La réalité est la suivante : de nombreux cadres qui travaillent pour ces entreprises voudront travailler à distance.

« Il ne fait aucun doute que si nous attirons ces sociétés de technologie de pointe, il est impératif de disposer d’une technologie sophistiquée pour accueillir leurs employés. Un changement est en train de se produire dans l’économie : si nous proposons des services à l’échelle mondiale, cela se fera sur Internet », selon O’Leary.

Par John Kennedy

Photographie Conor MCCabe
 


 

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland