Featured Article 25 févr. 2016

L’Europe reste un marché extrêmement important pour l'Irlande en tant que source d'investissements directs étrangers, écrit Sorcha Corcoran

L’Europe est un marché très important pour l'Irlande en termes d'investissements directs étrangers (IDE), 400 des 1150 entreprises étrangères actives dans le pays ayant leur siège dans l'un des Etats membres de l'UE.

Fin décembre 2014, plus de 2000 emplois ont été proposés par des entreprises originaires de pays européens, avec plus de 40 investissements approuvés, dont 16 sont de nouveaux projets, selon Andrew Vogelaar, IDA Ireland.

« En termes de parts de marché sur les IDE, les Etats-Unis sont en tête, mais l'Allemagne et le Royaume-Uni occupent ex æquo une solide deuxième place, avec respectivement 96 et 95 entreprises originaires de ces pays présentes en Irlande.

« La France représente le quatrième marché, avec 48 entreprises, suivie des Pays-Bas avec 33, alors que l'Italie et la Suisse en ont 30 chacune. »

Soulignant encore l'importance de l'Europe pour l'Irlande, Andrew Vogelaar relève que les Etats-Unis (21%), la Grande-Bretagne (14%), la Belgique (13%) et l'Allemagne (8%) étaient les principaux marchés d'exportations de l'Irlande en 2013, représentant 56% de la valeur des biens exportés, ce qui correspond à un montant total de 86,9 milliards d'euros, selon le Bureau central des statistiques.

Les secteurs qui ont enregistré les performances les plus solides ces dernières années en termes d'attraction des investissements en provenance des pays européens comprennent les sciences de la vie, les technologies de l'information et de la communication (TIC) et les services financiers.

La dernière annonce de la société allemande Zalando (21 avril 2015) prévoit d'étendre ses opérations techniques à Dublin, projetant de créer 200 emplois.

Andrew Vogelaar cite l'entreprise française Sanofi et le géant suisse Novartis comme des investisseurs clés dans le secteur des sciences de la vie. « Les deux entreprises ont continué à investir dans leurs opérations en Irlande ces dernières années - Sanofi injecte 44 millions d'euros dans le campus de biotechnologie de Genzyme à Waterford, ayant acquis Genzyme il y a trois ans, alors que le nouveau centre de Novartis à Dublin gère l'ensemble de son activité médias numériques, ce qui est une première pour les sciences de la vie en Irlande. »

Le nouveau centre de Dublin est le quatrième site de Novartis en Irlande. La société exploite actuellement des sites de fabrication et de développement à Ringaskiddy et Model Farm Road à Cork, et ses activités commerciales sont implantées à Clonskeagh, Dublin.

Dans le secteur des TIC, l'Irlande est en train de devenir rapidement une puissance mondiale ; Andrew Vogelaar met en avant les annonces récentes de SAP, Ericsson et SQS.


En mai 2014,  la société allemande SAP, qui fournit des logiciels aux entreprises, a déclaré qu'elle espérait créer environ 260 nouveaux emplois sur ses sites de Dublin et Galway, 60% d'entre eux dédiés à la recherche et au développement dans le domaine de l'analyse prédictive. SAP est présent en Irlande depuis 14 ans, et emploie actuellement 1200 personnes dans le pays.

Le Suédois Ericsson, qui est le cinquième éditeur de logiciels dans le monde, embauche 120 personnes en plus à Dublin et Athlone pour renforcer ses équipes existantes comptant plus de 1400 personnes sur ces sites.

Et la société allemande de qualité logicielle SQS a ouvert un nouveau site moderne et plus grand de 4000 pieds carrés (372 m²) sur les docks de Dublin en septembre 2013, s'engageant à créer 75 emplois en Irlande dans les trois ans.

L'entreprise dont le siège est à Cologne emploie actuellement 200 personnes pour ses activités à Dublin et à Belfast. Depuis son installation en Irlande en 2002, le nombre d'employés a augmenté en moyenne de 20% par an.

« Un grand nombre d'entreprises européennes ayant des activités en Irlande sont des champions qui s'ignorent », explique Andrew Vogelaar. « Alors que les sociétés américaines ont tendance à venir ici à la recherche d'une base de lancement pour l'Europe, les sociétés européennes sont plus attirées par le talent. Les compétences disponibles se raréfient dans certains secteurs, elles viennent donc ici à la recherche des talents dont elles ont besoin. Les compétences linguistiques restent un facteur clé.

La flexibilité de la main d'œuvre irlandaise est également très attractive pour les sociétés européennes. Une enquête du magazine Forbes a classé l'Irlande en tête en termes de flexibilité de la main d'œuvre en Europe. Le fait que les entreprises européennes fournissent maintenant des produits et services au marché américain depuis l'Irlande plutôt que depuis leur pays d'origine - SAP, par exemple, exploite un service de support mondial 24h/24 depuis l'Irlande, constitue une évolution récente et intéressante. »

Andrew Vogelaar a observé une autre tendance ces dernières années : le débarquement dans le pays de sociétés européennes émergentes à forte croissance. Par exemple, le plus grand site de vente de billets du monde, Viagogo.com, dirigée par une société britannique créée il y a neuf ans, Viagogo Group, a annoncé en juillet dernier l'ouverture d'un centre opérationnel sur mesure à Limerick, où il espère employer des centaines de personnes.

En ce qui concerne les services financiers, on entend moins parler de ce secteur en termes d'IDE européens en comparaison avec les TIC et les sciences de la vie, mais d'après Andrew Vogelaar, les performances n'en sont pas moins bonnes.

« L'annonce la plus importante ces dernières années a été celle de la Deutsche Bank, déclarant en 2013 qu'elle allait embaucher 700 personnes supplémentaires en Irlande. Les entreprises continuent à investir ici, y compris Allianz, Zurich, le Credit Suisse et Banco Santander ».

L’Irlande est bien placée pour les services financiers réglementés et le secteur des fonds est vigoureux. Il faut des compétences élevées pour les assurances, ce qui correspond tout à fait à l'Irlande.

A l'avenir, si nous devons continuer à attirer les IDE européens en général, il est important que nous continuions à produire des jeunes diplômés qui sont à la pointe de la technologie. Nous avons la chance pour le moment de produire les compétences que les entreprises européennes exigent.

Si vous considérez l'Europe dans son ensemble, Dublin est en tête avec Berlin et Londres des villes où on peut faire des affaires, tout en étant dans une ville agréable où déménager. »

Le sous-traitant automobile français Valeo Vision Systems s'agrandit à Tuam, Galway avec la création de quelques 140 emplois dans la recherche et le développement (R&D) et des opérations prévues d'ici l'année prochaine environ.

Portant le nombre d'employés sur le site à 750, la croissance est destinée à répondre à la demande continue des clients automobiles et de développer les systèmes de vision de nouvelle génération pour le marché mondial de Valeo.

Martin Shanahan, CEO d'IDA Ireland, a déclaré que Valeo Vision Systems est « un exemple parfait d'entreprise qui continue à connaître une transformation impressionnante en Irlande ».

Internal Results Ireland
doit établir un centre de support client dans le cadre de ses activités à Portlaoise, créant 20 emplois à temps plein supplémentaires sur les trois prochaines années.

Internal Results Ireland est une filiale de la société Internal Results Holdings, basée au Royaume-Uni. Elle fournit des services de dernière génération à des entreprises leaders à travers le monde dans le domaine des technologies et télécommunications, comme Cisco, McAfee, Cognizant, Verint, Cnet et 02.

La filiale irlandaise a été créée en 2011 en même temps que l'entreprise au Royaume-Uni. Quatorze personnes sont actuellement employées à temps plein chez Internal Results Ireland, ainsi que 15 personnes à temps partiel.

A la fin de l'année dernière, la société a déménagé vers de nouveaux bureaux haut de gamme dans le Technology Building de l'IDA Business & Technology Park à Portlaoise.

« Le financement de l'IDA a été un facteur clé dans la décision d'Internal Results d'étendre nos activités à Portlaoise, » a déclaré le directeur des prestations d'Internal Results, Noel Hooban. « Cela va contribuer à la croissance future de l'activité et des opportunités d'emploi pour la communauté. »

Sidetrade ouvre un bureau à Dublin
Le fournisseur de logiciel français Sidetrade a ouvert un nouveau bureau à Dublin où il prévoit de créer 90 emplois qualifiés sur les deux prochaines années.

Fondée en 2000, Sidetrade offre aux entreprises des solutions dédiées à la gestion financière de la relation clients grâce à des services de gestion de trésorerie et de crédit et des logiciels de recouvrement des créances.

Sidetrade a établi la plate-forme européenne à Dublin pour renforcer ses capacités de service à destination de clients partout dans le monde et pour soutenir son activité commerciale en Europe.

« Notre objectif est de nous rapprocher de nos clients en termes de culture et de fuseau horaire, tout en proposant un support multilingue pratique », a expliqué Olivier Novasque, Président-Fondateur de Sidetrade.

Le CEO d'IDA Ireland, Martin Shanahan a déclaré que l'agence cible des entreprises européennes via ses bureaux à Londres, Paris et Francfort.

« En tant que société française basée à Paris et cotée au NYSE, Sidetrade compte parmi les entreprises à forte croissance de plus en plus nombreuses à installer leurs activités de services commerciaux en Irlande. »

Les 90 nouveaux postes à pourvoir à Dublin seront principalement des emplois dans la comptabilité et la finance, dans les équipes marketing et de prospection et des postes de support client dans différentes langues pour des entreprises dans toute la région Europe, Moyen-Orient et Afrique.


Article tel que publié - Numéro 9, hiver 2014 de la revue « Innovation Ireland Review »
 

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland