Press Release 12 juil. 2012

  • Les sociétés clientes IDA annoncent la création de plus de 5 000 emplois pour les six premiers mois de l’année en dépit d’une recrudescence de la concurrence internationale
  • La baisse des loyers de bureaux, des coûts de construction, des coûts de l’énergie, des coûts unitaires de main d’œuvre et des services contribuent à compenser un environnement économique international difficile
  • L’augmentation des projets à forte intensité capitalistique est de nature à relancer l’industrie du bâtiment
  • Plusieurs grandes multinationales recrutent – d’où des opportunités d’emplois dans différents secteurs

IDA, l’agence irlandaise chargée de la promotion des investissements étrangers, informe aujourd’hui que ses sociétés clientes ont annoncé la création de 5 000 emplois pour les six premiers mois de 2012, s’inscrivant ainsi dans la continuité de 2011 avec un flux élevé d’investissements directs étrangers (EDI).

L’amélioration de la compétitivité dans des domaines tels que les loyers de bureaux, les coûts de construction, les coûts unitaires de main d’œuvre et les services commerciaux a contribué ces dernières années à stimuler les performances irlandaises sur le plan des IDE. Forte de sa main d’œuvre, l’Irlande continue de truster les places d’honneur, 2012 IMD World Competitiveness Yearbook plaçant l’Irlande N°1 pour la disponibilité d’une main d’œuvre qualifiée.

Le rapport annuel 2011 d’IDA, publié aujourd’hui, montre qu’à ce jour près de 146 000 personnes travaillent directement dans plus de 1 000 sociétés clientes IDA. Plus de 13 000 emplois ont été créés en 2011, avec la meilleure augmentation nette d’emplois depuis 2002 (plus de 6 000). Fort de ces résultats, IDA est en passe d’atteindre ses objectifs 2010-2014 énoncés dans sa stratégie Horizon 2020.

Les 5 000 emplois annoncés concernent différents secteurs tels que l’informatique, les sciences de la vie, les médias numériques et les services financiers internationaux. IDA a réussi à attirer des investissements en dépit d’une forte recrudescence de la concurrence d’autres pays et d’un environnement économique international difficile. Parmi les sociétés ayant annoncé les plus grands projets, figurent PayPal, Apple et Mylan.

Nous avons observé dernièrement une augmentation notable des projets à forte intensité capitalistique, notamment dans le secteur pharmaceutique et le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC). Nombre de récents projets d’investissement ont déjà commencé ou vont commencer sous peu, ce qui se va se traduire par la construction de plus de 1 500 000 m² de nouveaux bâtiments, donnant ainsi à l’industrie du bâtiment le coup de pouce dont elle a tant besoin.

Malgré le défi que représente l’expiration des brevets dans le secteur pharmaceutique, l’Irlande continue à enregistrer d’excellentes performances dans ce secteur, ciblant plus particulièrement les segments pharmaceutique et biopharmaceutique. Parmi les annonces récentes d’investissements, nous pouvons citer Eli Lilly, Amgen, Allergan, Mylan et Abbott.

IDA a bon espoir d’obtenir, à moyen terme, de substantiels investissements qui nécessiteront des espaces de bureaux à grande échelle. Bien que la région de Dublin dispose actuellement d’une offre adéquate d’espaces de bureaux, le secteur immobilier doit commencer à se projeter en avant et à planifier la demande. Disposer d’espaces de bureaux modernes, appropriés et suffisants constitue un atout stratégique pour remporter d’importants projets. IDA a déjà engagé des discussions avec NAMA en vue d’élaborer des solutions destinées à répondre à cette future demande.

De nombreuses multinationales continuent à recruter dans des secteurs tels que l’informatique, les technologies, les langues, la vente et le marketing.

Commentant ces résultats, le Ministre des Entreprises, de l’Emploi et de l’Innovation, Richard Bruton TD, a déclaré : « Le programme gouvernemental en faveur de l'emploi et de la croissance a pour objectif de renforcer l’impact des investissements directs étrangers en Irlande. En 2011 et au premier semestre 2012, nous avons enregistré un flux très élevé d’investissements et d’emplois venus des multinationales, avec d’importants investissements réalisés par de grandes entreprises telles que PayPal, Sky, Mylan, Apple et Eli Lilly. Ces résultats sont à mettre au crédit du travail effectué non seulement par IDA mais également par mon Ministère et des agences telles que Enterprise Ireland et SFI qui travaillent en étroite coopération, et je tiens à saluer ici leur engagement sans faille. »

« Nous devons tout mettre en œuvre pour pérenniser ce flux élevé d’emplois et d’investissements ; nous devons également renforcer les liens entre les multinationales et le reste de l’économie afin que les bénéfices de ces grands investissements se répercutent sur l’ensemble de l’économie irlandaise, par exemple via les opportunités offertes par les chaînes logistiques et le mentorat de PME. Avec la mise en œuvre soutenue du Programme d’action en faveur de l’emploi, je suis résolu à mettre tous les atouts de notre côté pour tirer parti des excellentes performances des multinationales et créer les emplois dont nous avons besoin ».

Commentant les perspectives pour le deuxième semestre de l’année et au-delà, Le P.D.G. d’IDA, Barry O’Leary a déclaré :
« IDA et l’Irlande vont devoir affronter des vents contraires, avec une faible croissance de la demande européenne, une croissance modérée aux Etats-Unis et un ralentissement des économies en Chine et en Inde. En raison d’une demande intérieure insuffisante et des déficits budgétaires, de nombreux pays intensifient leurs efforts pour attirer des investissements étrangers. ''

« Néanmoins, conforté par de solides résultats, IDA reste optimiste quant à la capacité de l’Irlande à continuer d’attirer de substantiels IDE. IDA cible des secteurs précis qui vont poursuivre leur croissance en dépit d'un environnement économique international difficile. Il s’agit des secteurs de l’informatique/des technologies, des médias numériques et des sciences de la vie. Même dans les régions à croissance faible ou nulle, des opportunités vont émerger dans des domaines tels que la consolidation des plateformes technologiques et opérationnelles dans les établissements financiers internationaux et la consolidation des opérations dans d’autres secteurs.

« IDA enregistre sa troisième année consécutive de croissance de l’emploi dans son portefeuille de sociétés clientes. IDA est motivé, engagé et résolument déterminé à pérenniser la croissance de l’emploi dans les années à venir. »
*Le rapport annuel 2011 d’IDA est désormais disponible en ligne sur http://www.idaireland.com/annual report

Pour les demandes émanant de la presse :
Emmet Oliver, Responsable de la communication d’entreprise au 00353-1-6034023/00353-86-8235597
Antoinette Tyrell, Responsable des relations publiques et des relations avec la presse d’IDA au 00352-1 -6034256/00353-87-7572053
 

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland