Press Release 06 janv. 2016

Le taux le plus haut depuis la création d'IDA il y a 67 ans

Aujourd'hui, un emploi sur cinq dans le secteur privé provient de projets d'IDE soutenus par IDA

IDA annonce la création de 12 000 emplois nets, soit une hausse de 66 % par rapport à l'année précédente

(6 janvier 2016) - IDA IRELAND, l'agence gouvernementale irlandaise de promotion des investissements étrangers, a annoncé aujourd'hui que le taux de l'emploi dans ses sociétés clientes a atteint son plus haut niveau depuis sa création, il y a 67 ans. Le total des emplois créés par des sociétés étrangères atteint aujourd'hui 187 056 postes, le plus haut taux jamais enregistré.

Durant l'année écoulée, les sociétés clientes d'IDA ont créé près de 19 000 emplois (18 983) dans divers secteurs sur l'ensemble du territoire irlandais, toutes les régions ayant enregistré une hausse nette de l'emploi. 11 833 emplois nets ont été créés, soit une hausse de 66 % par rapport à l'année précédente, qui avait vu la création de 7 131 emplois nets sur la même période.

Ce dernier résultat signifie que plus d'un emploi sur cinq dans le secteur privé irlandais (emplois directs ou indirects) provient de projets d'IDE soutenus par les efforts d'IDA. Il apparaît donc que le secteur multinational contribue de manière vitale à l'économie irlandaise. Cette performance a été obtenue dans un contexte international marqué par l'insécurité économique, l'intensification de la concurrence et l'évolution de la fiscalité.

Au cours de l'année écoulée, 213 investissements ont été approuvés contre 197 l'année précédente. Le nombre de primo-investisseurs est quant à lui passé de 88 l'année précédente à 94 durant l'année écoulée. Ces excellents chiffres en matière de création nette d'emplois sont le résultat d'importants projets d'investissement ainsi que de la baisse du nombre de postes supprimés dans le portefeuille de l'emploi. En effet, le pourcentage des postes supprimés a atteint son niveau le plus bas jamais enregistré par rapport au portefeuille global de l'emploi. La collaboration avec les entreprises est au cœur de la stratégie d'IDA, afin de les aider à opérer la transformation vers des activités à plus haute valeur ajoutée en Irlande. 

D'après les déclarations publiées aujourd'hui par l'organisme, les performances enregistrées sont avant tout dues à la présence d'une main-d'œuvre qualifiée en Irlande et à la capacité avérée du pays à attirer les sociétés multinationales, alors qu'un régime fiscal stable a également permis de s'assurer la confiance des investisseurs.

Les résultats annoncés aujourd'hui fournissent les premières indications de performance du plan stratégique sur cinq ans mis en œuvre il y a un an par IDA Ireland : « Winning: Foreign Direct Investment 2015-2019 » (Attirer les investissements directs étrangers 2015-2019).

Pour Richard Bruton, ministre de l’Emploi, de l’Entreprise et de l’Innovation, « l'objectif premier de notre Plan d'action pour l'emploi est de construire une économie stable, génératrice d'emploi, qui repose non plus sur l'immobilier et l'endettement ‒ un modèle qui a montré ses limites lorsqu'il s'est effondré ‒ mais sur l'entreprise et l'exportation. Nous avons effectué de grandes avancées dans ce sens ces quatre dernières années, comme en témoignent les 60 000 emplois créés par des entreprises exportatrices, ce qui représente plus du tiers du nombre total d'emplois créés sur cette période. La reprise de l'économie est sans aucun doute directement liée à la santé des exportations et les multinationales ont joué un rôle clé en ce sens. »

« Les résultats d'aujourd'hui montrent bien que nos multinationales continuent de réaliser des performances exceptionnelles et atteignent de nouveaux records aussi bien en matière de création que de taux de l'emploi. En accord avec les objectifs fixés dans le cadre de nos stratégies, les chiffres de l'emploi hors de Dublin sont excellents avec une croissance qui se vérifie dans toutes les régions du pays. Je tiens à saluer Martin et toute l'équipe d'IDA pour ce succès. »

« Leurs performances constantes dans le domaine de la création d'emploi ne sont pas un hasard. Elles sont la conséquence directe d'une mise en œuvre rigoureuse de mesures efficaces en faveur de l'emploi. L'annonce d'aujourd'hui renforce la confiance que nous avons dans notre projet économique à long terme visant à soutenir la reprise, car nous savons qu'avec de bonnes décisions nous continuerons d'obtenir des résultats positifs dans les années à venir. »

Martin Shanahan, Directeur général d'IDA Ireland, a commenté : « les IDE ont toujours eu un poids important dans l'économie irlandaise, mais les résultats de 2015 démontrent une contribution plus importante que jamais. Nous nous réjouissons particulièrement de cette croissance généralisée qui touche toutes les régions et tous les secteurs de l'industrie. »

« De nombreux projets remportés en 2015 comportaient un aspect capitalistique et offraient donc de nombreux avantages outre la création d'emplois. Les succès remportés par IDA sont le fruit des efforts d'une équipe internationale, notamment des 35 nouveaux employés qui ont rejoint l'organisme dans le cadre de l'initiative « Winning Abroad » lancée l'année dernière pour identifier de nouveaux investisseurs dans le monde entier. »

Les investissements suivants comptent parmi les plus importants approuvés au cours de l'année écoulée :

• Facebook a prévu de construire un nouveau centre de données à Clonee, comté de Meath.
• Apple va investir 850 millions € à Athenry, comté de Galway, avec la création de 300 emplois en plusieurs phases.
• Pramerica va développer ses activités dans le Donegal avec la création de 330 nouveaux emplois sur trois ans. La société est en train de construire un nouveau parc d'affaires moderne et écologique près de son site actuel à Letterkenny, comté de Donegal, en vue de cette expansion.
• Agora Publishing va installer un centre de contact multilingue à Portlaw, comté de Waterford, avec la création de 100 emplois.
• Zimmer, entreprise de matériel médical, va investir 51 millions € à Oranmore, comté de Galway, avec la création de 250 emplois.
• ABEC Inc., entreprise d'ingénierie américaine, a prévu de développer ses activités internationales à Fermoy, avec la création de 100 emplois.
• Slack a annoncé son intention d'ouvrir un siège européen à Dublin pour répondre à une demande croissante. La société prévoit de créer 100 emplois au cours des deux prochaines années dans les domaines de l'assistance client et de la gestion des comptes.
• Northern Trust a annoncé son intention de développer ses activités à Limerick en créant jusqu'à 300 emplois sur les trois prochaines années.
• Regeneron a annoncé un nouvel investissement de 350 millions € dans son campus de biotransformation IOPS (Industrial Operations and Product Supply) de Limerick avec la création de 200 nouveaux emplois.
• Indeed a annoncé un projet d'expansion pour son siège EMEA (Europe, Moyen-Orient et Afrique) basé à Dublin avec la création de 300 nouveaux emplois dans les deux prochaines années.
• Alexion Pharmaceuticals a annoncé un projet d'expansion de 450 millions € à Dublin, qui devrait créer 200 nouveaux emplois propres auxquels vont s'ajouter 800 emplois dans la construction sur quatre ans.

Régions :

IDA s'est fixé des objectifs ambitieux dans son plan stratégique sur cinq ans « Winning: Foreign Direct Investment 2015-2019 » en termes de répartition des IDE sur l'ensemble du territoire irlandais.
• Les investissements remportés dans le cadre du plan de développement incluront des primo-investissements, des expansions de sociétés déjà implantées en Irlande et des investissements en R&D. Lancée au premier trimestre 2015, la stratégie a déjà favorisé le développement de l'ensemble des régions comme le montrent les résultats de l'étude 2015 sur l'emploi.
• En 2015, 53 % de l'ensemble des postes créés par des sociétés clientes d'IDA étaient basés hors de Dublin contre 49 % en 2014.

Au cours de l'année en question, le ministère de l’Emploi, de l’Entreprise et de l’Innovation a publié plusieurs plans d'action régionaux pour l'emploi dont la conception s'est faite en collaboration avec IDA, pour qui ils constitueront un atout supplémentaire pour remporter de nouveaux investissements régionaux.
• Malgré la prédilection des investisseurs internationaux pour les grands centres urbains, les statistiques d'IDA confirment la solidité et la résilience des IDE dans les régions. Ainsi, les sociétés clientes d'IDA basées hors de Dublin représentent 59 % (109 812 personnes) du taux d'emploi total des sociétés clientes d'IDA.

Impact sur l'économie
IDA estime que, pour dix emplois générés par les investissements directs étrangers (IDE), sept de plus sont générés dans l’ensemble de l'économie (soit 318 000 emplois ou un emploi sur cinq dans le secteur privé). Les retombées économiques sont également positives pour les secteurs de la construction, de la distribution et de l'hôtellerie et restauration.

Les sociétés clientes d'IDA contribuent largement à développer l'activité du secteur de la construction à l'échelle nationale. En effet, Regeneron est en train de construire un important site de production à Raheen, comté de Limerick, Microsoft est en pleine expansion à Leopardstown, comté de Dublin, Apple est en train de construire un centre de données à Athenry, comté de Galway, et Alexion un nouveau site à Blanchardstown, à l'ouest de Dublin.

Les sociétés étrangères continuent de représenter une importante part des exportations hors d'Irlande : des résultats provisoires montrent que les exportations des sociétés clientes d'IDA ont atteint environ 129 milliards € en 2014.

De plus, toujours d'après des résultats provisoires, les coûts salariaux des sociétés clientes d'IDA sont d'environ 9 milliards € par an.

IDA travaille en étroite collaboration avec Enterprise Ireland pour renforcer les liens entre sociétés étrangères et locales dans le but d'assurer des bénéfices macroéconomiques à l'Irlande dans son ensemble.

Fiscalité des entreprises
Les sociétés clientes d'IDA contribuent amplement aux recettes fiscales de l'Irlande avec 65 % des recettes totales de l'impôt sur les sociétés perçues par l'État en 2014.

D'après le ministère des Finances, les recettes de l'impôt sur les sociétés ont totalisé 6,87 milliards € en 2015, dépassant largement les prévisions pour atteindre leur plus haut résultat jamais enregistré.

Cette hausse des recettes s'explique de plusieurs façons, notamment par une amélioration générale des performances des entreprises, elle-même imputable à l'amélioration des conditions sur les marchés.

Pour Martin Shanahan, Directeur général d'IDA Ireland : « la hausse des recettes de l'impôt sur les sociétés est en totale cohérence avec la progression des investissements qu'IDA observe sur le terrain. D'importants projets d'investissement ont vu le jour au cours des 18 derniers mois et les chiffres annoncés aujourd'hui montrent que les multinationales augmentent leurs effectifs à un rythme soutenu. Tout ceci suggère une forte intensification de l'activité. »

Ces deux dernières années, le régime irlandais d'imposition des sociétés a subi plusieurs modifications afin de s'aligner sur les meilleures pratiques internationales en la matière.
« La stabilité du régime fiscal irlandais, notamment des taux d'imposition, a permis de préserver la confiance des investisseurs », explique Martin Shanahan.

Des mesures telles que l'introduction de la Knowledge Development Box – le tout premier taux d'imposition spécial sur la propriété intellectuelle (6,25 %) respectant les conditions du projet BEPS de l'OCDE pour lutter contre l'érosion de la base d'imposition et le transfert de bénéfices – ainsi qu'un crédit d'impôt-recherche à taux attractif et des règles pour l'amortissement de la propriété intellectuelle mettront l'Irlande en bonne position pour remporter de nouveaux projets à plus haute valeur ajoutée.

« L'Irlande doit cependant préserver une fiscalité attractive, y compris en matière d'imposition des particuliers, afin de rester compétitive dans le contexte international. »

Perspectives
Concernant les perspectives pour 2016, Martin Shanahan a déclaré :
« Les résultats des investissements étrangers ont été excellents en 2015. Naturellement, il s'agit maintenant de savoir si nous pouvons entretenir de telles performances sur la durée. Nous sommes convaincus qu'en maintenant la compétitivité de l'Irlande, en assurant des conditions réglementaires favorables à l'entreprise et en continuant d'investir dans la formation, les compétences, les infrastructures et les mesures de soutien aux entreprises, nous pouvons faire encore mieux. »

« Concernant 2016 spécifiquement, les perspectives du secteur semblent prometteuses et IDA travaille déjà sur plusieurs projets importants pour le premier trimestre. Le contexte international continue de présenter des risques que nous devrons surveiller de près, mais je suis convaincu que le secteur est en bonne voie pour réaliser une très bonne performance cette année encore. »

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland