Press Release 03 janv. 2017

Les clients d'IDA représentent presque 10 % des emplois directs en Irlande.

(3 janvier 2017) - IDA IRELAND, l'agence gouvernementale irlandaise de promotion des investissements étrangers, a annoncé aujourd'hui que le taux de l'emploi dans ses sociétés clientes a atteint son plus haut niveau depuis sa création. Le total des emplois créés par des sociétés étrangères atteint aujourd'hui 199 877 postes, le plus haut taux jamais enregistré.

Durant l'année écoulée, les sociétés clientes d'IDA ont créé près de 19 000 emplois (18 627) dans divers secteurs sur l'ensemble du territoire irlandais, toutes les régions ayant enregistré une hausse nette de l'emploi.

Application de la stratégie Winning
Au terme de deux ans d'application de sa stratégie sur cinq ans, Winning : Foreign Direct Investment 2015-2019 (Attirer les investissements directs étrangers 2015-2019), les derniers résultats d'IDA indiquent une solide performance de l'organisation dans la réalisation de son objectif pour 2019, à savoir générer 80 000 nouveaux emplois et 900 investissements.

La performance a été réalisée dans un contexte de changements géopolitiques sans précédent, d'une économie européenne peu performante et d'une compétition intense avec les autres juridictions pour les investissements directs étrangers.

Au cours de l'année écoulée, un nombre record de 244 investissements ont été approuvés contre 213 l'année précédente. Le nombre de primo-investisseurs est quant à lui passé de 94 l'année précédente à 99 durant l'année écoulée. Ces excellents chiffres en matière de création nette d'emplois, à savoir 11 842 emplois supplémentaires en Irlande, sont le résultat d'importants projets d'investissement ainsi que de la baisse du nombre de postes supprimés dans le portefeuille de l'emploi. En effet, le pourcentage des postes supprimés a atteint son niveau le plus bas enregistré depuis 19 ans (1997) par rapport au portefeuille global de l'emploi.

Mary Mitchell O’Connor TD, ministre des Entreprises, de l'Emploi et de l'innovation en Irlande, a déclaré : « IDA Ireland continue à créer un nombre record d'emplois en Irlande malgré le fait que cette année s'est révélée imprévisible pour les investisseurs internationaux. Les résultats actuels démontrent clairement l'efficacité de la stratégie Winning d'IDA. Je suis particulièrement ravie de constater que les chiffres dans les régions sont aussi positifs cette année. IDA a réussi à générer une croissance dans toutes les régions d'Irlande en 2016.

« IDA Ireland continue à créer un nombre record d'emplois en Irlande malgré le fait que cette année s'est révélée imprévisible pour les investisseurs internationaux. Les résultats actuels démontrent clairement l'efficacité de la stratégie Winning d'IDA. Je suis particulièrement ravie de constater que les chiffres dans les régions sont aussi positifs cette année. IDA a réussi à générer une croissance dans toutes les régions d'Irlande en 2016. Mary Mitchell O’Connor TD, ministre des Entreprises, de l'Emploi et de l'innovation en Irlande.

« Le succès d'IDA en 2016 nous rappelle que la stabilité politique est un élément clé de notre investissement ici en Irlande. Les entreprises aiment la stabilité et la régularité, et je travaillerai avec le gouvernement pour m'assurer que l'Irlande est en position de concourir pour une part importante des investissements directs étrangers en 2017. »

Martin Shanahan, Directeur général d'IDA Ireland, a commenté : « Le fait que les entreprises ont continué à investir en Irlande est la preuve de la qualité de notre offre. Cela dit, nous ne pouvons absolument pas adopter une attitude complaisante vis-à-vis de ce succès. Nous devons garder un œil sur notre compétitivité, notamment sur les coûts. Les IDE ont toujours eu un poids important dans l'économie irlandaise, mais les résultats de 2016 démontrent une contribution plus importante que jamais. Il est particulièrement appréciable de constater une performance aussi solide et que toutes les régions qui se développent. Les services internationaux, les dispositifs pharmaceutiques et médicaux et les services financiers ont tous affiché des augmentations significatives de l'emploi en 2016. »
 
« Plusieurs projets remportés en 2016 présentaient une forte intensité de capital (5,5 milliards d'euros en dépenses d'investissement en 2015i), et ont apporté des avantages supplémentaires considérables. Ce serait une erreur de penser aux investissements IDE uniquement en termes de nombre d'emplois qu'ils créent directement dans l'entreprise. Les dépenses d'investissement associées aux investissements IDE ont eu d'importantes répercussions sur l'économie irlandaise. Cet investissement de capitaux s'est propagé dans toute l'Irlande, avec 63 % des investissements de capitaux en dehors de Dublin. Il a eu un impact considérable sur la création d'emplois dans toutes les régions d'Irlande. Les secteurs tels que la pharmaceutique, l'ingénierie et l'industrie sont particulièrement capitalistiques, et investissent souvent des dizaines de millions dans le développement de leurs sites. Pour dix emplois créés par une entreprise cliente d'IDA, sept autres emplois sont indirectement créés dans l'économie en général. »

Les investissements suivants comptent parmi les plus importants approuvés au cours de l'année écoulée :

  • Oracle développe ses opérations de Dublin dans le but de recruter 450 nouveaux employés afin de stimuler son activité Cloud
  • First Data créera une plateforme R&D Hub à Nenagh, dans le comté de Tipperary, qui accueillera près de 300 employés hautement qualifiés
  • Credit Suisse a ouvert une salle des marchés front office à Dublin qui accueillera 100 nouvelles recrues
  • Hubspot à Dublin emploiera 320 nouvelles personnes pour répondre à la future croissance
  • Shire a annoncé son intention de développer sa capacité de fabrication dans la biotechnologie à l'échelle mondiale avec un investissement de 400 millions de dollars et une création de 400 nouveaux emplois à l'issue de son projet à Dunboyne, dans le comté de Meath
  • Kellton Tech Solutions Limited, une entreprise informatique mondiale, a basé son siège social EMEA à Drogheda, dans le comté de Louth, créant ainsi 100 emplois en cinq ans.
  • Wayfair Inc. (NYSE:W), une des plus grandes destinations en ligne dans le monde pour l'ameublement et la décoration a annoncé l'expansion de son centre opérationnel européen multilingue à Galway, créant ainsi 160 nouveaux emplois
  • Amazon a annoncé la création de 500 nouveaux emplois à Dublin
  • Surmodics à Galway a annoncé un investissement de 16,5 millions et la création de 100 nouveaux emplois à Ballinasloe
  • Fazzi Healthcare Services a créé une nouvelle entreprise de service de santé et de codage basée en Irlande, générant ainsi 300 nouveaux emplois en cinq ans. 
  • Cylance développe ses opérations EMEA avec l'ouverture d'un bureau basé à Cork, générant ainsi 150 opportunités d'emplois pour les trois prochaines années


Régions
IDA Ireland a connu une croissance de l'emploi dans toutes ses régions en 2016. Ce résultat reflète les efforts intenses déployés par IDA Ireland en appliquant sa stratégie sur cinq ans appelée Winning : Foreign Direct Investment 2015-2019 (Attirer les investissements directs étrangers 2015-2019) selon la répartition régionale des investissements IDE. 59 % des embauches ont été faites en dehors de Dublin.
En 2016, 52 % de tous les emplois (bruts) créés par les clients d'IDA étaient basés en dehors de Dublin.

Alors que les IDE ont encore tendance à favoriser les grands centres urbains dans le monde entier, les statistiques d'IDA continuent à prouver la force et la résilience des IDE dans les régions.

Brexit
La sortie prévue de la Grande-Bretagne de l'Union européenne a soulevé un nombre considérable de questions spécifiques aux bureaux IDA dans le monde entier. Ces questions ont émané du Royaume-Uni, des États-Unis et d'Asie. Les entreprises cherchent à minimiser les risques et à s'assurer qu'ils auront accès au marché européen même après le Brexit. Les commentaires des investisseurs suggèrent que les entreprises réalisent actuellement un contrôle diligent détaillé sur quelques lieux en Europe. L'Irlande en fait partie.

Bien qu'il ouvre des opportunités de concourir pour de nouveaux investissements mobiles, le Brexit entraîne vraisemblablement des répercussions négatives. Les entreprises d'IDE qui dépendent fortement du marché britannique ont déjà été touchées par les taux de change et elles doivent sans doute également considérer leur futur accès au marché britannique dans un environnement post-Brexit.

Le principal moyen pour IDA Ireland d'obtenir des investissements est de s'engager directement avec les clients où qu'ils soient dans le monde. Le niveau d'engagement s'est intensifié durant les six derniers mois de 2016 étant donné que les investisseurs à la fois existants et potentiels examinent leurs options dans un monde post-Brexit.

IDA Ireland a lancé une campagne de communication pour mettre en valeur les efforts de l'équipe d'IDA dans le monde entier. Cette campagne sera renforcée par un nouveau film en ligne qui utilise des chiffres pour rappeler à notre public cible certaines de nos caractéristiques les plus significatives et convaincantes en tant que destination des IDE, tout en mettant l'accent sur notre taux de l'impôt des sociétés et notre engagement indéfectible à demeurer au cœur de l'Europe. La campagne fait également référence aux compétences et talents que nous possédons, ainsi qu'à l'accès continu au marché européen.

Le film est accompagné d'une suite de publicités papier et en ligne qui utilisent des statistiques originales sur l'Irlande afin d'attirer l'attention sur les statistiques les plus importantes : notre engagement à 100 % à l'UE, nos données démographiques de talents et le taux de l'impôt des sociétés de 12,5 %.

La campagne est mise en œuvre sur des plateformes médias au Royaume-Uni, eu Europe et aux États-Unis.

Impact sur l'économie
IDA estime que pour dix emplois générés par les IDE (Investissements directs étrangers), sept autres sont générés dans l’économie dans son ensemble. Cela se traduit par 339 790 emplois favorisés par les IDE à la fin de l'année 2016. Les bénéfices économiques secondaires ont un impact positif sur l'industrie du bâtiment, le secteur de la vente au détail et l'industrie hôtelière.

Les sociétés étrangères continuent de représenter une importante part des exportations hors d'Irlande: des résultats provisoires montrent que les exportations des sociétés clientes d'IDA ont atteint environ 149 milliards d'euros en 2015, soit presque 64 % des toutes les exportations nationales.

De plus, les entreprises clientes d'IDA dépensent 18,7 milliards d'euros dans l'économie irlandaise chaque année ; 10 milliards d'euros en rémunérations et 8,7 milliards d'euros en matériaux et services provenant d'Irlande.
IDA travaille en étroite collaboration avec Enterprise Ireland pour renforcer les liens entre sociétés étrangères et locales dans le but d'assurer des bénéfices macroéconomiques à l'Irlande dans son ensemble.

Part des IDE dans l'Union européenne
L'Irlande obtient une plus grande part de marché des IDE européens que prévu avec 4,3 % des projets IDE dans l'UE en 2015. Cet événement est particulièrement marquant compte tenu du fait que l'Irlande représente seulement 1,7 % du PIB de l'UE, c'est-à-dire que l'Irlande a obtenu 2,5 fois le montant d'investissement qui aurait pu être attendu étant donné sa taille relative.

Perspectives
Martin Shanahan a ajouté : « Les investissements étrangers en Irlande ont clairement affiché une excellente performance en 2016. Cependant, l'incertitude économique et politique actuelle va continuer à affecter la confiance des investisseurs en 2017. La concurrence avec d'autres juridictions pour les investissements étrangers n'a jamais été aussi forte. IDA Ireland s'est défendue sur le marché mondial pendant des décennies et continuera à se battre impitoyablement pour obtenir des investissements et des emplois pour l'Irlande. Le maintien des politiques favorables à l'entreprise est un prérequis pour continuer à obtenir des investissements. »

« L'Irlande doit se concentrer pour maintenir sa compétitivité (notamment sa compétitivité des coûts) et ses investissements dans l'éducation et les compétences, l'infrastructure et les supports d'entreprise. Dans son récent rapport Ireland’s Competitiveness Challenge 2016, le National Competitiveness Council (Conseil national de la compétitivité) met en lumière ces domaines qui nécessitent une attention immédiate.

« Notre adhésion à l'Union européenne est devenue un argument de vente encore plus important depuis le référendum européen au Royaume-Uni. Notre adhésion nous offre un accès important au marché européen, mais également à une main d’œuvre européenne qui permet à des personnes compétentes de venir travailler en Irlande. Étant donné qu'il s'agit de l'accès aux talents qui dicte le choix des juridictions qui obtiendront les futurs investissements, l'accès au marché européen est un avantage considérable pour l'Irlande.

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland