Press Release 12 avr. 2010

Les scientifiques du TCD de l’institut de médecine moléculaire (IMM) de la faculté de médecine du TCD, vont diriger, en collaboration avec le CRNAN, une équipe paneuropéenne qui a attiré un financement d’environ 12 millions d’euros, pour développer un procédé de nanotechnologie de pointe qui permettra un diagnostic précoce et rapide de la plupart des types de cancer courants.

Grâce au financement du septième programme-cadre de l’Union européenne (UE-7e PC), les scientifiques souhaitent créer un matériel de diagnostic médical de pointe reposant sur les nanotechnologies, spécialement conçu pour le diagnostic et le traitement du cancer. La grande spécificité de ces équipements et leur capacité à produire un large volume de données extrêmement précises dans une période donnée pour la détection des maladies aura un impact radical sur la nouvelle génération d’essais diagnostic simples et peu coûteux en soins cliniques, laboratoires et soins des patients.

Le professeur Yuri Volkov, principal chercheur de l’institut de médecine moléculaire (IMM) et du CRNAN, a été nommé responsable de la direction scientifique et de la coordination d’un projet UE-7e PC à grande échelle en nanomédecine pour une période de quatre ans. Les professeurs du TCD Dermot Kelleher, de la faculté de médecine, John Michael D. Coey, de la faculté de physique et CRNAN, et Yuri Gounko, de la faculté de chimie et CRNAN, collaborent également à ce projet.

À propos de l’importance de ce projet, le Pr Dermot Kelleher, directeur de la faculté de médecine et de l’IMM, a déclaré : « Le financement de ce projet UE-7e PC comporte plusieurs implications car il assoit le leadership irlandais dans le domaine de pointe qu’est la nanomédecine. Ceci démontre clairement la puissance et l’importance de la collaboration interdisciplinaire étroite qui s’est établie entre les deux principaux instituts de recherche du TCD, l’IMM et le CRNAN. L’engagement de l’équipe de recherche de l’UCD, dirigée par le Pr Ken Dawson, met en exergue la collaboration entre le TCD et l’UCD dans le cadre du partenariat Innovation Alliance. L’importance cruciale du programme de recherche réside dans le fait qu’il apporte le savoir-faire et les connaissances du 21ème siècle à la nanotechnologie afin de tenter de répondre à quelques-unes des questions les plus importantes posées par la médecine humaine concernant le diagnostic et le traitement du cancer. L’IMM a une situation stratégique dans les locaux du campus de l’hôpital St. James et nous sommes impatients de voir nos patients bénéficier ici même de ces technologies innovantes. »

Selon le Pr John Boland, Directeur du CRNAN : « L’Irlande est désormais mondialement reconnue pour ses compétences dans le domaine des nanosciences, comme le montre le nombre de financements ne provenant pas du Trésor public que nous remportons pour des projets de recherche internationaux compétitifs. La recherche est une compétition mondiale et nous devons continuer à développer nos connaissances et nos compétences pour faire de l’Irlande un véritable centre d’innovation. »

Le Dr Adriele Prina-Mello, vice-coordinateur du programme UE-7e PC et chercheur senior au CRNAN, explique que la nature de ce financement européen est un projet équilibré entre l’université et l’industrie qui inclut 22 partenaires européens de neuf pays de l’UE. L’Irlande assurera la fonction stratégique de coordinateur du projet et de partenaire clé en innovation dans le matériel de diagnostic clinique aux niveaux universitaire et industriel. »

Le Dr Sergio Fernandez-Ceballos d’Enterprise Ireland et contact national irlandais pour cette partie du 7e PC, a commenté : « ce projet a remporté le plus grand volume de financement de l’Irlande à ce jour grâce au programme de l’UE et il possède également le plus grand nombre de partenaires issus d’un consortium irlandais. Il s’agit d’une réussite significative pour le secteur irlandais de la recherche en nanotechnologies, qui prouve que l’Irlande a véritablement sa place dans l’arène de la recherche internationale. »

Dans un discours suite à cette annonce, Barry O’Leary, PDG d’IDA Ireland, a félicité tous les participants en remarquant qu’« il s’agit d’un vote significatif indiquant la confiance envers l’écosystème irlandais d’innovation et de recherche, qui aidera à augmenter l’attractivité de l’Irlande en tant que pays d’emplacement d’investissements. »

Nous contacter

Contacter IDA Ireland

Nous serons attentifs à vos besoins, proactifs, professionnels et toujours prêts à nous dépasser pour votre entreprise.

Contacter IDA Ireland